Physique et Métaphysique :  

Contes, légendes et poèmes soufis.

Symbolisme des images rencontrées sur les chemins de la Vouivre...



Samedi 6 février 2010 6 06 /02 /Fév /2010 09:40

"Le Révizor",
pièce de Nikolaï Gogol, créée en 1836.

Jouée au Théâtre de Brétigny-sur-Orge
mardi 9 février 2010 à 20h30
(Espace Jules-Verne, rue Henri Douard - www.theatre-bretigny.fr)

Mise en scène : Nikolaï Kolyada


Révizor2

Révizor1



Synopsis :

"Le bourgmestre et toute l'administration de cette petite ville russe sont en émoi, dans l'attente du «Révizor», inspecteur envoyé par le gouvernement...

Comment le recevoir au mieux ? et d'ailleurs, comment le reconnaître, s'il surgit incognito ? Deux habitants croient le reconnaître, en la personne d'un jeune citadin exigeant, récemment arrivé à l'auberge. Au lieu de l'ardoise qu'il attend, celui-ci va être couvert d'honneurs et de flatteries. Même après avoir réalisé qu'il s'agit d'un quiproquo, le jeune homme se jouera de la méprise des fonctionnaires qui, abusés et terrorisés, se prêteront à toutes les bassesses pour plaire à celui qu'ils imaginent être «Le Révizor»; allant jusqu'à croire devancer ses attentes quand il n'en formule même pas..." (Synopsis de Wikipedia)


L'arrivée du Révizor fait surgir magouilles et abus de pouvoir ; tout le théâtre de Gogol représente des personnages marginaux ou sordides, et explore la misère de la condition humaine pour en extraire la poésie.

Avant le spectacle, la rencontre de Jean-Pierre Thibaudat*,
ancien rédacteur en chef au quotidien Libération, co-directeur du Festival Passages, l’un des plus fins connaisseurs de l’immense Russie, et en particulier de sa vie artistique a permis d'apprécier la valeur du metteur en scène Nikolaï Kolyada. Passionné par ce pays qui est à lui seul un continent, il en connaît la plupart des paysages, des peuples, et évidemment, des artistes.

Le metteur en scène Nikolaï Kolyada "est sorti du système institutionnel pour former sa troupe et trouver un lieu pour travailler. Pas facile. Passons les péripéties. Aujourd'hui sa troupe joue dans une sorte de datcha sans âge aménagée par les acteurs en théâtre, à Ekaterinbourg (Oural)."
(http://www.rue89.com/balagan/2009/05/17/le-phenomene-kolyada-deboule-dekaterinbourg-a-nancy)

 Sa pièce, "Le Révizor", a été présentée à Nancy et à Noisy-le Sec (93)


Ekaterinbourg


Datcha-Théâtre de Nikolaï Kolyada à Ekaterinbourg, Russie..



* Auteur de Rien Ne Sera Plus Jamais Calme À La Frontière Finno-Chinoise - La Russie Vue D'en Bas



glycon.jpg

Jeudi 25 février 2010

4 25 /02 /Fév /2010 15:04

Un théâtre sauvage venu de l'Oural,

celui de Nicolaï Kolyana

venu en France jouer "Le Revizor" de Nicolaï Gogol

et "Hamlet" de William Shakespeare



Hamlet_kolyada_Theatre_Kolyada_174.jpg

"Dans Hamlet, la cour orgiaque -
où le couple royal illégitime se vautre sous l'oeil désespéré du jeune prince -,
est parsemée de pieds de boeuf blanchis.
L'image est simple (nous sommes tous des bêtes !) ;
elle devient peu à peu terriblement fascinante
jusqu'à la tirade du cimetière sur la vanité du monde,
lorsque le crâne de Yorick n'est alors qu'un os !
Et que Hamlet, avec rage, reconstitue le squelette
et coïte avec la mort dans une scène à tirer des larmes...

0910_img_162_2_100203035347.jpg
En témoigne l'acteur-phare, le jeune Oleg Yagodine,
qui du flambeur du Revizor rebondit le jour d'après
dans la figure souffrante de Hamlet.
Grâce à lui, Hamlet s'incarne d'une surprenante manière :
fragile enfant gâté et trahi dans un monde d'adultes qui le broie.
Déhanché, il se ronge les ongles
puis abandonne peu à peu toute gestuelle capricieuse.


Au début du spectacle, avant toute apparition du jeune prince sur scène, Kolyada fait danser sa troupe. Tous chapeautés de faluches colorées, le buste à moitié courbé, ils se griment en rythme et portent des colliers de chien. Figures d'une cour sous le joug des tyrans, condamnée à un rituel absurde et sans fin. A plusieurs reprises, la troupe fera bloc comme un seul corps, submergeant Hamlet et sa parenté. Kolyada a retrouvé sur scène quelque chose d'ancien, entre transes du tragique grec et cérémonies chamaniques. La quintessence de Hamlet, ce personnage de légende qui, après tout, existait avant Shakespeare, est là, sacrément là." 

Emmanuelle Bouchez
Télérama n° 3134

Le Monde : « Le Kolyada Théâtre présente Le Revizor de Gogol et Hamlet de Shakespeare. Heureux ceux qui les verront. Ils découvriront un théâtre comme on n’en fait pas, sinon au fin fond de la Russie : pauvre en moyens et riche en images, kitsch et totalement maîtrisé. Avec une troupe unie comme les doigts de la main de son maître, Nikolaï Kolyada, et dominé par Oleg Yagodine, un comédien qu’en son temps Luchino Visconti aurait sans doute kidnappé pour le faire tourner dans son film Les Damnés. »

"Le Révizor", pièce de Nicolaï Gogol, se joue au théâtre de Brétigny-sur-Orge (91) le 9 février à 20h30

 

glycon.jpg



Lundi 27 septembre 2010

1 27 /09 /Sep /2010 14:29

"Un tramway

nommé désir"

de Tennessee Williams

mise en scène de Nikolaï Kolyada

spectacle en russe surtitré

 

NicolaI.jpg

Le Mardi 5 octobre à 20h30

Tarif : 12€ / 10€

Réservations au 01 60 85 20 85

 

retrouvez tout le programme du Théâtre

sur www.theatre-bretigny.fr

 

 THÉÂTRE BRÉTIGNY

SCÈNE CONVENTIONNÉE DU VAL D’ORGE

Espace Jules Verne

Rue Henri Douard

 

91220 Brétigny-sur-Orge




 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement