Physique et Métaphysique :  

Contes, légendes et poèmes soufis.

Symbolisme des images rencontrées sur les chemins de la Vouivre...

 

De "Valentin et Ourson"
 
 un roman du Moyen Âge tardif
  
 
MisterMonstre1.jpg 
 
 
Mister Monstre5
 
à 
 
 Mister Monster :
 
 MisterMonstre2.jpg
 
 MisterMonstre.jpg
Mister-Monstre6.JPG
 
Mister-Monstre4.JPG

 
MisterMonstre3.jpg
 
 Mister-Monstre7.JPG
 
Mêlant le théâtre aux arts du cirque et aux arts visuels, ce spectacle traite, et ce d’une façon spectaculaire, de sujets liés à l’identité et à la notion de  « civilisation ». Inspiré d’un vieux conte médiéval, il aborde les thèmes mythologiques de l’Enfant sauvage et du pouvoir de la Nature.
 
 
MISTER MONSTER 
met en jeu plusieurs formes artistiques
dont le théâtre, l’acrobatie et même la danse ;
 le travail scénographique est particulièrement développé ;
tout ceci participe à une forme très physique et expressive de spectacle.
 
Informations et réservations au 01 60 85 20 85  
du mardi au samedi de 14h à 18h. 
 
  220px-Salvaje_y_civilizado_en_la_lonja_de_valencia.jpg 
El salvaje y el civilizado -
Sculpture gothique présentant l'homme sauvage (homo sylvestris)
au côté de l'homme civilisé à Valence.

Commentaires

Reçu par courriel : "Je suis touchée de l' attention que vous avez eu en m'adressant ce courrier sur "Valentin et Ourson",  j'ai eu l'occasion de rencontrer cette histoire lors de mon parcours sur les traces du sauvage. C'est très intéressant de la voir sous l'éclairage d'une pièce contemporaine !

Le sujet me semble très actuel, je trouve que l'air du temps transporte cette quête de l'Homme Sauvage dans les souterrains de l'inconscient collectif, elle ressort dans beaucoup d'œuvres...
Anne P."

Commentaire n°1 posté par Régor le 07/05/2011 à 17h20

Voir le livre :


Livre en mode image et en mode texte, recherche plein texte disponible
  • Valentin après avoir pris Orson dans la forêt d'Orléans, le conduit au roi Pépin {pagen.)
Commentaire n°2 posté par Régor le 08/05/2011 à 06h21

Cette pièce montre nos contemporains confrontés brutalement au monstre qui est en eux et qu'ils essaient d'ignorer, à leur face obscure, leur inconscient refoulé. D'où leurs défoulements de "sauvages" ! Ils sont bien loin de l'Homme et de la Femme "Sauvages" de la Tradition, qui eux vivent l'Etat de Nature, sans interférences mentales, c'est-à-dire l'état de Virginité.

Commentaire n°3 posté par Régor le 09/05/2011 à 20h42
 



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement