Physique et Métaphysique :  

Contes, légendes et poèmes soufis.

Symbolisme des images rencontrées sur les chemins de la Vouivre...


    Kharaqâni et sa patience envers sa femme acariâtre

        Le Mathmavî narre l’histoire de Kharaqâni :

« ... un disciple un jour voulu lui rendre visite. Celui-ci ne rencontra à la maison que la femme du soufi, qui lui dit en terme méprisant quel idiot, paresseux et bon à rien était son mari. Profondément déçu, blessé dans ses sentiments envers le maître, le disciple alla marcher dans la forêt  pour surmonter ses soucis. là, il aperçu Kharaqâni cchevauchant un lion chargé en plus d’un fardeau de bois pour le feu, tandis qu’un serpent lui servait de fouet. Le disciple stupéfait confia au maître les critiques de sa femme, maile saint se contenta de lui sourire et le réconforta : pour la patience  qu’il avait montrée envers sa femme insupportable, Dieu l’avait récompensé par une grâce telle que les lions et les serpents maintenant aimaient le servir. »


L'incendie de l'âme. Annemarie Schimmel, Albin Michel (Collection Spiritualités Vivantes), 1998. La page est la n° 120.

               
 



 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement