Physique et Métaphysique :  

Contes, légendes et poèmes soufis.

Symbolisme des images rencontrées sur les chemins de la Vouivre...

 

"Le Signe de Jonas.
Si jonas m'était conté"





Disponible chez l'auteur : robert-regor.mougeot@worldonline. fr

&&&

La grotte initiatique, la grotte souterraine,
la caverne alchimique, l’antre de la vouivre,
c’est aussi le ventre du gros poisson...
Comme sainte Marguerite fut « issue du Dragon »,
Jonas fut vomi par la baleine…


??????
 
Robert Régor Mougeot est conteur et auteur de Contes qui coulent de Source. La quintessence du conte (Editions EDIRU, 2006). Il a publié également La Vouivre, un symbole universel (en collaboration avec Kinthia Appavou, 3e édition, EDIRU, 2006) et l’excellent Le miroir, Symbole des symboles paru chez Dervy en 1995.

« La première partie de ce livre vient de la demande que me fit un jour la providence, à travers un ami, de conter Jonas. Il me fit connaître le livre du kabbaliste Virya, Le Grand OEuvre de Jonas. Une première version courte, pouvant être contée, fut écrite. Puis a suivi une deuxième version, étayée par des commentaires et références afin de justifier en quelque sorte, les propos du conte. »

La version courte a été contée lors de diverses manifestations. L’auteur a ensuite été invité à conter au colloque organisé sur le thème de Jonas à l’Université Artois d’Arras, le 2 avril 2009, colloque réunissant les universitaires spécialistes du sujet. Là, ce fut la version longue qui fut utilisée. La seconde partie, Le Signe de Jonas et la fin des temps, aborde le symbolisme de la baleine et celui du déluge dont de nombreux peuples ont gardé la mémoire, tout autour de la Terre.

L’essentiel du Livre de Jonas est d’actualité. Comme pour Ninive en son temps, l’homme est appelé à changer son comportement de toute urgence, sous peine de causer aux autres et à lui-même de grands malheurs.


 
??????

Un mythe réactualisé :
 « Livre de Jonas -
Si Jonas m’était conté[1] » 
Article paru dans "La Lettre de l'Île-de-France",
bulletin trimestriel du Groupe Île-de-France de Mythologie Française,
janvier, février, mars 2011 n° 77

 
Ce livre commence par conter l’histoire du Jonas biblique résumé brièvement :
 « Comme chacun sait, il fut envoyé depuis la terre d’Israël par Yawhé pour demander aux habitants de Ninive, des païens, de se convertir, sous peine de voir la destruction s’abattre sur leur ville.
Au lieu d’obéir, Jonas fuit vers Tharsis, sur la côte espagnole ; il monte dans un bateau qui quitte le port de Jaffa. Voilà que la tempête se lève. Les matelots prient leurs dieux sans succès, jettent d’abord la cargaison par-dessus bord, rament en direction d’un rivage, mais la tempête redouble. Ils tirent alors les sorts qui désignent Jonas comme coupable. Ils le jettent alors par-dessus bord et la tempête cesse.
Jonas est avalé par une baleine et passe trois jours et trois nuits dans ses entrailles avant qu’elle le vomisse sur le rivage de Ninive. Trois jours et trois nuits pendant lesquels Jonas fait le point et décide d’assumer sa vocation. Ce temps préfigure, pour les chrétiens, les trois jours et les trois nuits que le Christ, après sa mort sur la croix, passera dans la tombe avant de ressusciter et de monter vers le Père.
A la voix de Jonas, les Ninivites se convertissent, amendent leur conduite et Yawhé fait preuve de clémence. Ninive ne sera pas détruite.
Jonas ne comprend pas ; son peuple, infidèle à Yawhé, refuse de changer sa conduite ! Et voilà que des païens, eux, le font ! Yawhé n’est plus le Dieu des seuls Juifs, mais celui de tous les hommes ! »
 
Ce conte est commenté en profondeur à l’aide des interprétations de la kabbale et actualisé. En effet, les hommes empoisonnent l’air qu’ils respirent, la nourriture qu’ils mangent, la Terre qui se meurt à cause des engrais, des pesticides, de la surexploitation de ses ressources, et jusqu’à l’océan, ce réservoir de Vie ! Même le ciel de la terre n’est pas épargné qui devient une poubelle de débris de satellites artificiels.
Il fallut à Jonas, pour se convertir, pour mourir à lui-même, passer par l’épreuve de la Caverne, qui fut pour lui le ventre de la baleine.
De nombreux Jonas ne cessent de dire, aujourd’hui comme hier : « Réformez votre conduite ou vous allez périr ! Vous êtes à vous-mêmes la cause de vos maux ! » C’est déjà le simple bon sens qu’il importe de retrouver, par la raison qui montre la multiplication des comportements suicidaires. La Vie est donnée pour la joie, l’épanouissement, l’amour et non pour l’enfer de la déshumanisation qui ne cesse de croître. Les retournements individuels sont nécessaires et doivent entraîner un changement collectif profond. Alors qu’à Ninive, le roi et les grands de la cour amendèrent leur conduite, ce n’est pas le cas de très nombreux dirigeants de nos pays qui continuent imperturbablement les mêmes errements et ne donnent pas suite aux bonnes intentions déclarées.
Déjà de nombreux déluges eurent lieu dont les peuples ont longtemps gardé la mémoire. Pas seulement celui qui vit Noé construire son Arche ! Les Grecs content que Deucalion, fils de Prométhée, et sa femme Pyrrha, furent les deux seuls justes qui échappèrent au déluge lorsque Zeus décida de détruire les hommes de l’âge du bronze. Dans la Perse de Zoroastre, le déluge fut de glace. Yima (Jamshid) est le premier mortel à converser avec le dieu créateur Ahura Mazda. En Chine, Niu-koua tua le monstre-Dragon Gonggong qui avait ébranlé les colonnes du ciel et provoqué le jaillissement des eaux depuis les profondeurs de la terre, submergeant les terres. Niu-Koua répara la voûte céleste pour mettre fin aux calamités et sauver l’humanité.
Il est grand temps de suivre le sage précepte de Hans Jonas, le bien-nommé gnostique allemand, qui s’est fait le chantre d’une "responsabilité" qui interdirait à l'homme de n'entreprendre aucune action qui pourrait mettre en danger soit l'existence des générations futures, soit la qualité de l'existence future sur terre.
 
[1] Diffusion : robert-regor.mougeot@worldonline.fr (15 € port compris).
 
 
 
 

 

??????

Les éditions du Puits de Roulle, à Nîmes :

Édition à compte d'éditeur

antipode éditions

Aide à l'auto-édition

http://www.editionsdupuitsderoulle.com/
 

  
??????
 


 Appréciations :

"
Je ne vous donnais pas de "retour" car je voulais trouver le "temps juste" pour lire votre nouvelle oeuvre .
C'est un ouvrage d'une criante actualité ! Espérons que le "ciel" écoutera nos cris pour le "renversement"... et que ce livre rayonnera pour le bien et le meilleur de tous ...
Bravo pour toutes ces recherches  de ces si nombreux mythes et pour leur rassemblage-recentrage . Le  monde a  bien  besoin "d'esprit éclairé"...

Merci encore pour ce Partage !" (C.de F.)





« Merci pour ce livre passionnant qui montre bien que le sujet de Jonas est toujours actuel... A propos du nom de Jonas, j'ai relevé dans L'Enigme de Jésus-Christ, enquête sur les origines du Christianisme de Daniel Massé, un rapprochement à faire entre Iona ou Jona et Iôannès : "Le mot oriental, chaldéen-sémitique, Iôannès, passé dans la langue grecque, tel quel, par contraction de Iao-annès, qui signifie Révélation d'Iao. Et Iao, Ieao, Icaoa, Ieou, c'est Dieu, la lumière universelle, d'où les Hébreux ont tiré Iehovah, Iaoua, Iaou, Iahveh, Iahoua et similaires. (...) ce nom de Iôannès, (qui) a désigné de toute antiquité en Orient, - Chaldée, Assyrie, Egypte, Babylonie - tous les Révélateurs, tous les porteurs de pensée créatrice (...)". »  (K. A.)


Jonas annonce la résurrrection du Christ

après trois jours passés dans le tombeau.

La Vie peut être re-suscitée en nous,

quel que soit notre état,

pour que se retrouvent la Joie et la Paix,

en nous et sur cette Terre...




"Merveille!...Merveille!...vous semez des graines qui ne manqueront pas de germer dés que les circonstances favorables se présenteront,...et à mon avis elles aussi chanteront: Vive la Vie!...ou comme disent les Hébreux "Vive LES Vies"!..." (P. L.)


"Cela peut donner envie à des lecteurs de s'intéresser "profondément" à un Mythe ou à un texte( contrairement à ce que font les gens de la Société Mythologique !)." (E.-Y. M.)
 
??????
 
 

C o l l o q u e "Le Livre de Jonas"

  Les 2 et 3 avril 2009
Pôle d’Arras - Amphithéâtre ‘Jacques Sys’
organisé par Jean-Marc VERCRUYSSE
avec le soutien financier du conseil général du Pas-de-Calais,
de la Banque Populaire et d’Arras Université.
Bible Porta, vers 1275 : Livre de Jonas, f. 351 (détail).
Bibliothèque cantonale et universitaire, Lausanne.

 

 - Jeudi 2 avril 2009 -Matin

 ??????

 

Samedi 5 et Dimanche 6 février 2011

de 10h00 à 19h00

 - Espace Carzou, 2 rue des Ecoles, Linas

- Salle de la Lampe, 6 rue de la Lampe, Linas

- La Châtaigneraie, 103 rue de la Div. Leclerc, Linas

- L’Atelier des Muses, salle Erato, 101 rue de la Div. Leclerc, Linas

 
??????
BIENNALE
Ce récit peut être conté pour tout public
comme il l'a été à Linas (91), pour la

Vendredi 4 février 2011 de 14h00 à 19h00

culturelle d’Art sacré

et d’Artisanat d’art 2011


 


Le livre peut être présenté dans un café littéraire,
ou dans tout autre lieu.


 
 
 ??????
Afficher la suite de cette page



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement