Physique et Métaphysique :  

Contes, légendes et poèmes soufis.

Symbolisme des images rencontrées sur les chemins de la Vouivre...

 


Le Signe de Jonas et la fin des temps


par Robert-Régor Mougeot 

(suite de "Le Livre de Jonas : Si Jonas m'était conté")

 
 
 
I - La Baleine, le “Grand Poisson”
 
 
 
              « Dans l’Hindouisme, l’univers existe depuis toujours ! Un jour et une nuit de Brahmâ, le Dieu créateur de la Trinité indienne, représentent une durée de 8 640 000 années, soit deux kalpas ! Et un siècle, (une ère de Brahmâ), 311 040 000 000 000 années (1) ! Les mondes se succèdent ainsi et les âmes humaines se réincarnent depuis des kalpas et deskalpas, pour certaines, avant d’atteindre la Libération ! Tout s’accomplit par le biais de prakti, la Nature matérielle (2). »
 
...
 
           
 

Le Leviéthan.
   
            Comme la gueule du Makara des Védas, la mâchoire du crocodile, chez les Mayas, est prête à dévorer, mais de sa tête, cette fois, «jaillissent des nénuphars et des pousses de maïs (4) ». Sobek, le crocodile des égyptiens, est le “Dévorateur” qui avale les âmes des injustes tandis que le Nâga à sept têtes de l'Asie du Sud-Est avale ou recrache l'homme comme le fit la baleine de Jonas. Un autre dévoreur redoutable, à la gueule toujours ouverte, est le Glouton, le t’ao-t’ie, qui orne, en Chine, les bronzes de l’époque Chang ; mais c’est aussi un créateur, sauveur et généreux, produisant des guirlandes de fleurs.
 

Sobeksur les murs du temple de Kôm Ombo.
   
         



Wat Suthat, Bangkok, Thaïlande. Le Makara crachant les nâgas.

   
            
 

Tableau de Edward Hicks.


 
             La Licorne dans l'arche, avec les autres animaux : L'ARCHE ET LA LICORNE
                     Vitrail de l'église saint-Etienne-duMont, Paris.
 


            
 

Armoirie représentant un serpent qui vomit un homme.
Vitrail de la basilique Notre-Dame de Cléry (XVe s.),
Cléry-Saint-André, Orléanais


 
            La Baleine recrachant Jonas; dessin (détail)
d'après une mosaïque de la basilique Théodore à Aquileia, Italie, IVe s.


 

 II – Le culte de la Baleine

  La baleine a toujours été vue par les peuples pêcheurs comme un animal fabuleux, comme un dieu, comme l’animal totémique de la tribu qui en tire sa subsistance ou sa prospérité.

 

 

 
Echouage de baleine au Cap Cod.

 

 
 

 


 III - L’ère du Poisson


    « Oui, comme Iona a été dans le ventre du poisson trois jours et trois nuits, ainsi le fils de l’homme sera au cœur de la terre trois jours et trois nuits. Les hommes de Ninive se lèveront au jugement avec cet âge. Et ils le condamneront, parce qu’ils ont fait retour après le message Iona. Et voici, plus que Iona est ici !… » 

Evangile de Matthieu. 11, 40-42.

  
         
 

                                        Christ-Poisson.
                                        Musée de Metz.


           
 
 

           

Khezr et Elie à la Source de la Vie.

Miniature persane, école de Hérat,

seconde moitié du Xe siècle,

Persian Miniatuez « Painting », Oxford, 1933, pl. LXI.
Voir sur http://fontaine-jouvence.over-blog.com/

 

LA QUÊTE DE L’EAU DE LA VIE 
  KHEZR ET ELIE EN QUÊTE DE L'EAU DE VIE



           

 
.
 

     


         

                                     Eglise Sainte-Madeleine, Troyes.

 

 

 



     



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement